Mieux respirer c'est la vie !


04 Dec
04Dec

Sous le contrôle du système nerveux autonome, la respiration est un mouvement naturel et inconscient. Elle permet à notre organisme d'absorber de l'oxygène, d'évacuer le CO², et intervient dans la régulation du pH et de la température.

Magie de la vie, nous pouvons agir volontairement sur notre fonction respiratoire. Nous pouvons respirer en conscience et accéder à un état de bien-être en modulant notre souffle. Il existe à ce jour une multitude de techniques respiratoires comme la respiration complète qui mobilise les zones abdominale et thoracique, la cohérence cardiaque ou bien encore la respiration carrée. En outre, bien utilisée la respiration s'avère être un excellent outil dans la traversée de nos émotions quotidiennes.

Prenez le temps d'observer votre respiration lorsque vous êtes calme et lorsque vous êtes agité. Le rythme n'est pas le même, il est irrégulier en situation de stress.

En se reconnectant au souffle il est possible de prévenir les effets délétères liés au stress sur le système nerveux ou sur l'équilibre acide-base de l'organisme.

Quels sont les bénéfices d'une respiration consciente ?

  • Bien respirer bénéficie à tout notre organisme, cela permet une oxygénation indispensable au bon fonctionnement des cellules et l'activation de la circulation lymphatique.
  • Une respiration complète permet une meilleure digestion par l'intermédiaire du mouvement diaphragmatique qui va venir masser les organes digestifs. A l'inspiration, il va se contracter et pousser nos viscères et à l'expiration il se détend pour retrouver sa position initiale.
  • Par la respiration consciente il est donc possible d'agir sur le système nerveux autonome. L'expiration lente et consciente active le système parasympathique et le nerf vague reliant le cerveau à un certain nombre d'organes dont ceux du système digestif. Ce dernier a plusieurs rôles comme par exemple : enregistrer l'activité de nos organes, signaler au cerveau l'état dans lequel l'organisme se trouve, libérer l'acétylcholine impliqué dans la contraction musculaire... En outre, le parasympathique permet la détente et la relaxation de l'organisme. C'est pourquoi, il est possible d'observer par exemple, une décontraction musculaire, la diminution de la pression sanguine ou bien encore le ralentissement du rythme cardiaque.
  • A l'inverse, l'inspiration consciente va agir sur le tonus par la stimulation du système orthosympathique.

Les étapes de la respiration complète

A l'inspiration...

  1. Contraction du diaphragme, il descend et vient masser les organes digestifs : respiration abdominale (le ventre se gonfle)
  2. Dilatation de la poitrine, les côtes se soulèvent : respiration thoracique
  3. L'air parvient dans la partie supérieure des poumons : respiration claviculaire

A l'expiration...

  1. Les épaules reviennent à leur position initiale
  2. Contraction de la poitrine
  3. Le ventre se vide et rentre

La cohérence cardiaque

Autre technique de respiration qui se pratique comme suit :

  1. Inspirer pendant 5 secondes
  2. Expirer pendant 5 secondes

En régulant le rythme cardiaque, cet exercice facile et accessible permet de diminuer le stress, les états anxieux.

La respiration carrée

Cette pratique qui s'inspire du Pranayama s'effectue quant à elle sur 4 temps comme suit :

  1. Inspirer par le nez pendant 5 secondes
  2. Retenir la respiration pendant 5 secondes
  3. Expirer par le nez pendant 5 secondes
  4. Retenir la respiration pendant 5 secondes